E-merchandising innovant : après le e-commerce et le m-commerce, voici le TF1-commerce

Le fameux label « Vu à la télé » ne suffirait-il plus ? D’après un sondage réalisé par la régie publicitaire de TF1 (1ère chaine TV privée française), 77% des téléspectateurs sont prêts à aller sur un site web pour obtenir plus d’informations sur les produits « vus à la télé ». Comme si les chiffres satisfaisants de la e-publicité ne suffisaient plus (cf. notre article ici), TF1 Publicité propose donc dorénavant à ses annonceurs de tagger certains spots avec un petit pictogramme qui renvoie sur leur plateforme web, TF1conso.fr.

En cohérence avec les résultats du dit-sondage, 3 tags sont proposés chacun avec une signification bien précise :

- Le tag «Info Conso» permet aux marques de communiquer sur leurs initiatives en termes de développement durable par exemple

- Le tag «Bonus» offre aux téléspectateurs-internautes du contenu additionnel lié au spot (making of, versions longues des films de pub…) ou aux produits et marques (demandes d’échantillons et de documentation, jeux, concours, infos produits….).

- Le tag «Coupon» permet aux annonceurs de proposer ce qui est souvent le nerf de la guerre : des coupons de réduction à imprimer. Ces coupons ne sont valables pour l’instant que dans quelques enseignes de distribution (Leclerc, Intermarché, Hyper U, Cora et Carrefour Market) mais ce n’est qu’un début.

e-merchandising innovant tf1 e-commerce trinity-advise

TF1 n’étant pas une société philanthropique, iIl en coûte de 15 à 45.000 € pour rajouter un pictogramme sur son spot (le plus cher évidemment pour les coupons). La révolution du commerce en ligne est en marche et nous ne vivons que les prémices de la convergence web/TV/téléphone/réseau de distribution. Bientôt, ces tags seront interactifs et les consommateurs pourront cliquer immédiatement pour imprimer les bons, ou les faire apparaître sur leurs portable avant de les présenter directement à la caisse.

“L’objectif est de mieux orchestrer les contacts entre l’annonceur et sa cible”, selon Gregory Blay-Desforges, chef de groupe marketing chez TF1. En clair, il s’agit d’un nouveau canal de e-merchandising pour attirer l’attention sur un produit. Sur certaines publicités, les tags animés signalent donc la présence de contenus supplémentaires. Jaune pour des coupons de réduction, à imprimer. Vert pour les initiatives en matière de développement durable. Bleu pour des bonus tels que les jeux-concours ou un making-of.

Les consommateurs sont-ils prêts ?

Les responsables e-commerce de TF1 soutiennent que cette nouvelle offre de publicité interactive répond à une demande émergente, leurs dernières études réalisées auprès de 2000 internautes révèlant que 77% d’entre eux se rendent souent sur le web pour trouver d’autres informations sur un produit. Des chiffres qui peuvent tout de même susciter quelques interrogations : Les personnes interrogées utilisent-elles déjà toutes internet ? Qu’en sera-t-il des téléspectateurs lambdas?

Car la télévision interactive et les relais online sont encore loins de faire l’unanimité dans nos foyers, comme en atteste le cabinet Deloitte en 2011, qui estime que les téléspectateurs se contentent encore grandement des émissions diffusées en flux continu, malgré un large choix de contenus à la demande.

Aucune reponse to “E-merchandising innovant : après le e-commerce et le m-commerce, voici le TF1-commerce”

Ecrire une reponse ou un commentaire